Leipzig les yeux en l’air

Quand je pars en voyage, la première chose que je mets sur ma liste de choses à prendre c’est mon appareil photo. L’idée de l’oublier à l’heure de découvrir un nouvel endroit me hante même parfois ! Et une fois sur place, je suis du genre à prendre beaucoup (beauuucoup) de photos.

Ça passe quand je voyage avec ma famille ou mon copain, mais ça me pose problème quand je voyage avec des amis, parce que je n’ai jamais envie de les faire attendre trop le temps que je prenne toutes mes photos. Pour être honnête avec vous, je me sens mal à l’aise à chaque fois qu’ils s’arrêtent un instant à cause de moi. Pas que quelqu’un m’ait un jour dit que m’attendre était une corvée, peut-être que c’est seulement dans ma tête, mais si vous saviez tout ce qui se passe dans ma tête…

Lire la suite

Gordes et Roussillon

C’est peut-être seulement mon impression mais pour moi Gordes et Roussillon, c’est comme ce couple marié dont les noms sont devenus inséparables. On ne mentionne pas l’un sans l’autre, ils sont indissociables. Chaque fois que j’en ai entendu parler, c’était des deux en même temps. Tant et si bien que pendant un moment j’ai même cru qu’ils n’étaient qu’un seul et même village.

Lire la suite

Au milieu de la tempête à Budapest

C’était début juillet. Un jour comme les autres, en milieu de semaine.

Cette après-midi-là, j’étais au bureau. Le matin, en quittant mon appartement, le ciel était une fois de plus d’un bleu éclatant. J’avais mis une robe blanche bustier qui faisait rire une de mes collègues parce que de son bureau, en me regardant, elle avait l’impression que je ne portais aucun vêtement. Elle avait pris une photo et j’avais ri aussi.

Ca faisait des jours qu’il faisait trop chaud. J’avais ressorti mes robes que je n’avais jusque-là portées qu’en vacances. Mettre des pantalons, c’était plus possible.

Je savais qu’il allait pleuvoir, mais la météo ce matin-là m’avait dit que la pluie tomberait un peu sur Budapest en soirée. Une petite pluie à une heure où je serais déjà rentrée chez moi, histoire de rafraîchir l’atmosphère qui devenait de plus en plus pesante, dans les rues de la capitale hongroise et dans son métro surchauffé.

Erreur dans les prévisions.

Lire la suite

L’été à la mode provençale

Cet été, j’ai redécouvert le sud à la française.

Enfant et ado, avec mes parents on partait très souvent en France en été pour y passer nos vacances. Du coup la France, on connait pas mal. Ces dernières années, cependant, on a beaucoup été dans d’autres pays : le Portugal, l’Italie, la Crète, la Croatie,… La France, j’avais vu, bien vu, peut-être même trop vu, et j’avais envie de voir d’autres choses. De mettre le pied dans d’autres pays.

Lire la suite

What’s up #1 : Juin, juillet et août

Aujourd’hui je vous retrouve avec une toute nouvelle série, que je lance pour revenir à ce qui était à l’origine de la création du blog lorsque je vivais à Barcelone : vous donner des nouvelles de ma vie.

Jusqu’à présent, je les donnais par-ci par-là à la fin de quelques articles quand l’envie m’en prenait, mais j’ai décidé de donner à l’exercice un peu de structure. Je vous retrouverai donc une fois tous les trois mois pour revenir sur la saison écoulée, avec quelques photos venant principalement de mon Instagram et de mon téléphone pour partager avec vous des petits bouts de ma vie.

Lire la suite

Où manger et boire un verre à Budapest : Mes bonnes adresses

Trouver où manger est, pour moi, souvent l’une des parties les plus ardues d’un voyage. Comment reconnaitre un bon resto? Où se rendre pour ne pas se faire avoir par des pièges à touristes ?

Quand on reste plusieurs jours sur place, il nous faut généralement du temps pour trouver nos marques. Et je suis une grande habituée de la demi-heure passée à arpenter les rues avec mes parents, à jeter un œil à toutes les cartes des restos présents dans les alentours pour essayer de trouver le bon. Mais une carte ne dit jamais la qualité à laquelle on peut s’attendre.

Lire la suite

Le Vatican, ce pays avec 100 fois plus de touristes que d’habitants

Combien de fois dans sa vie a-t-on l’occasion d’aller dans un pays qui ressemble plus à un musée qu’à un véritable pays ?

Oui, effectivement : pas souvent. C’est pour ça que quand j’ai été à Rome, je n’ai pas voulu rater l’occasion d’aller faire un tour au Vatican pour voir de quel bois ils se chauffent (j’apprendrai plus tard qu’ils se chauffent probablement de bois en or).

Lire la suite

Au hasard des rues de Rome

Rome et ses bâtiments d’une myriade de tons ocres, du plus clair au plus foncé. Rome et ses gelaterie (notez le pluriel) à tous les coins de rue, avec leur mille saveurs colorées qui rendent le choix assez compliqué. Rome et ses grandes maisons aux persiennes d’un brun foncé, souvent fermées pour éviter la chaleur de l’été. Rome et son odeur de nourriture qui flotte dans l’air, mélangeant l’ail au basilic, la tomate à la mozzarella. Rome et son fleuve bas et calme, face à la vie qui s’agite près de ses rives. Rome et ses Fiat 500 garées à l’ombre des petites ruelles. Rome et ses fontaines qui nous rafraichissent et nous émerveillent.

Lire la suite

J’ai 27 ans et …

Chaque année c’est la même chose. Ça arrive à tout le monde et je n’y échappe pas, je prends un an de plus.

Je sais pas comment vous le vivez mais pour moi, ça fait plusieurs années que le jour de mon anniversaire est rempli de sentiments qui se mélangent. Je suis contente parce que c’est ma journée, mon jour à moi, ma date dans l’année. Mais mon anniversaire, c’est aussi toujours l’occasion de repenser à l’année écoulée, d’ouvrir ma bouche d’hébétement tellement le temps est passé vite, et de commencer à stresser parce que c’est un an de plus qui m’éloigne d’une jeunesse que je voudrais éternelle. Une jeunesse remplie de rêves, d’innocence et de liberté.

Depuis quelques jours j’ai 27 ans, et …

Lire la suite

Zagreb, celle qu’on ne savait pas comment aborder

Après une journée et demie à Ljubljana, on a pris la route pour Zagreb, la deuxième et dernière étape de notre mini road trip, où nous sommes arrivés en début d’après-midi. (Et première cette fois-ci, j’ai fait une vidéo de notre voyage, à trouver en fin d’article.)

Après avoir survécu à la tension qu’impose le manque de place pour se garer dans une ville (vous connaissez aussi, non ?), avoir fait 3 fois le même petit tour en voiture dans les quelques rues qui encerclaient l’appartement pour trouver une place, et après avoir rencontré le proprio qui nous a remis les clés avec une petite lueur dans les yeux en apprenant que mon copain était brésilien (y’a des pays comme ça qui ont un effet particulier sur les gens…), nous avons décidé de résister à l’envie de rester dans notre petit appart’ douillet pour aller voir Zagreb.

Lire la suite