Catégorie : Budapest

Au milieu de la tempête à Budapest

C’était début juillet. Un jour comme les autres, en milieu de semaine.

Cette après-midi-là, j’étais au bureau. Le matin, en quittant mon appartement, le ciel était une fois de plus d’un bleu éclatant. J’avais mis une robe blanche bustier qui faisait rire une de mes collègues parce que de son bureau, en me regardant, elle avait l’impression que je ne portais aucun vêtement. Elle avait pris une photo et j’avais ri aussi.

Ca faisait des jours qu’il faisait trop chaud. J’avais ressorti mes robes que je n’avais jusque-là portées qu’en vacances. Mettre des pantalons, c’était plus possible.

Je savais qu’il allait pleuvoir, mais la météo ce matin-là m’avait dit que la pluie tomberait un peu sur Budapest en soirée. Une petite pluie à une heure où je serais déjà rentrée chez moi, histoire de rafraîchir l’atmosphère qui devenait de plus en plus pesante, dans les rues de la capitale hongroise et dans son métro surchauffé.

Erreur dans les prévisions.

Lire la suite

Où manger et boire un verre à Budapest : mes bonnes adresses

Trouver où manger est, pour moi, souvent l’une des parties les plus ardues d’un voyage. Comment reconnaitre un bon resto? Où se rendre pour ne pas se faire avoir par des pièges à touristes ?

Quand on reste plusieurs jours sur place, il nous faut généralement du temps pour trouver nos marques. Et je suis une grande habituée de la demi-heure passée à arpenter les rues avec mes parents, à jeter un œil à toutes les cartes des restos présents dans les alentours pour essayer de trouver le bon. Mais une carte ne dit jamais la qualité à laquelle on peut s’attendre.

Lire la suite

Fisherman’s Bastion : La Budapest féérique

L’un de mes endroits préférés à Budapest, c’est le Fisherman’s Bastion, Halászbástya de son nom original en hongrois ou Bastion des pêcheurs en français – à vous de choisir la langue que vous préférez.

Perché au haut de la colline du côté de Pest, cet endroit à l’architecture bien différente de ce qu’on voit d’habitude à Budapest ou n’importe où ailleurs offre une vue magnifique sur le Danube, le Parlement et le côté Buda de la ville. Et ce sont ces deux raisons qui font que je l’aime autant : son style et sa vue.

Le Fisherman’s Bastion me surprend toujours un peu parce qu’il a l’air de sortir de nulle part, comme si un architecte venu d’un autre monde avait décidé de l’ériger là, aux abords de la vieille ville. C’est un lieu unique à Budapest, comme un petit bout de magie niché sur les hauteurs de la ville.

Lire la suite

Les marchés de Noël de Budapest

Que serait Noël sans ses marchés, et sans ses lumières festives qui éclairent nos maisons, nos rues et nos places et qui nous mettent dans l’ambiance déjà des semaines avant l’heure ?

Arrivée en janvier dernier à Budapest, j’avais découvert la ville encore illuminée de quelques lumières de Noël résistantes, juste assez pour me donner envie de la voir sous l’ambiance de Noël à la fin de l’année.

Il y a quelques semaines, quand les marchés de Noël sont arrivés à Budapest, je les ai donc parcouru en long et en large et mes yeux ont vu des dizaines de fois la plupart des étalages.

Lire la suite

Du haut de la Basilique de Budapest

Il ne me reste qu’une poignée de jours à Budapest avant de devoir la quitter. Ca fait des mois que je vois janvier et mon déménagement à Prague s’approcher bien plus vite que je ne le souhaiterais, et maintenant je n’en suis qu’à quelques pas.

Il y a 4 mois, quand j’ai appris que je devrais quitter Budapest plus tôt que ce que je le voulais, j’ai été prise d’une irrésistible envie de tout voir, tout sentir, tout vivre, tout goûter.

Voir toutes ces choses qu’on remet toujours à plus tard en pensant qu’on aura toujours assez de temps dans le futur. La Basilique de Budapest en fait partie.

Lire la suite

Budapest côté street art

Je suis une grande admiratrice du street art, avec un amour tout particulier pour les grandes fresques murales. Je ne sais pas exactement dire pourquoi, si c’est parce que j’adore l’explosion de couleurs et de vie que ces œuvres apportent, parce qu’elles embellissent ma ville d’origine qui n’est pourtant pas bien belle au départ, parce qu’elles donnent une touche de folie à des bâtiments parfois trop ennuyeux, ou simplement parce que ces peintures souvent énormes ont le don de m’impressionner. L’explication se trouve sûrement un peu dans chaque raison.

Quoiqu’il en soit, bien que je ne sois pas sensible à l’art en général, en ce qui concerne le street art, c’est différent. Et il est rare que je croise une de ces oeuvres sans que l’envie de la prendre en photo ne m’accompagne.

À Budapest, le street art est interdit presque partout. Et comme les Hongrois ne rigolent pas avec la loi, quand on dit interdit on ne parle pas juste d’une amende mais plutôt de quelques années de prison si on se fait prendre.

Lire la suite

J’ai déménagé près du Parlement – et de ses oiseaux dorés

Plus le temps passe et plus ça devient officiel, bien que c’est encore loin d’être tout à fait réel dans mon esprit : je déménage à Prague en janvier.

Pour tout vous dire, l’idée ne vient pas de moi, moi je comptais rester à Budapest encore au moins un an. Mais il m’était impossible de rester avec mon équipe chérie à Budapest, et à Prague se trouvait une opportunité que je ne pouvais finalement pas manquer. Sans rentrer davantage dans les détails ennuyeux du monde du travail, mon avenir professionnel proche se trouve donc dans la capitale tchèque.

Alors après avoir été chassée de mon appartement adoré au cœur de Budapest à la fin de mon contrat parce que j’étais dans l’impossibilité de le renouveler pour un an ou même 6 mois, j’ai dû trouver un autre appartement.

Lire la suite

À la découverte de la Budapest monumentale

Ce n’est pas un secret et ça se ressent sûrement dans beaucoup de mes articles : la famille est l’une des valeurs les plus importantes à mes yeux.

Je dois dire qu’elle a pris encore une autre dimension quand je suis arrivée ici et que j’ai été hébergée et super bien accueillie par le cousin de ma mère et sa famille pendant une semaine le temps que je trouve un logement, alors que je ne les avais jamais vus auparavant (tout au plus je savais que parmi sa centaine de cousins (true story), ma mère en avait un qui vivait en Hongrie).

Lire la suite

Ma première semaine dans l’inconnu de Budapest

Le brouillard. Si je devais décrire ma première semaine à Budapest en un seul mot, j’utiliserais celui-ci. Brouillard.

D’abord parce que ce cher brouillard n’a pas quitté le paysage pendant mes premiers jours ici. On vivait dans un nuage qui était bien décidé à ne pas quitter le sol hongrois, le ciel était aussi gris que ce qu’il peut être en Belgique et il était parfois difficile de distinguer clairement les bâtiments quand ils étaient à quelques dizaines de mètres. Bon, il faut dire aussi que le soleil se couche pour l’instant vers 16h30, bien plus tôt qu’en Belgique, il faisait donc déjà noir quand je sortais du boulot et ça ne m’a pas aidé à avoir une vision claire de la ville.

Mais aussi parce que ce même brouillard n’a pas non plus quitté ma tête. Mon esprit était dans le même état que le ciel.

Lire la suite