2018, on reste ou on part ?

2017 a marqué ma troisième année d’expatriation. Et, alors que chaque année est remplie d’aventures et d’expériences différentes, il y a une constante qui n’a pas changé depuis que j’ai posé mes valises à Budapest par une froide après-midi de janvier : je ne sais pas de quoi le futur sera fait.

Lire la suite

J’ai assisté à un mariage brésilien : Mon récit

Vendredi 7 mai. L’après-midi touche à sa fin quand nous garons notre voiture de location devant le petit salon de beauté où j’ai rendez-vous. Il fait déjà nuit noire, la pluie ne nous a pas quittés depuis plus d’une heure, et elle s’acharne. Les gouttes font la course avec les essuie-glaces, le bord de la route s’est transformé en rivière, je calcule combien de secondes j’ai pour arriver à la porte du salon. Le mariage est prévu pour demain.

Lire la suite

What’s up #6 : Septembre, octobre et novembre

J’ai l’impression que tellement de choses se sont passées ces derniers mois qu’écrire cet article est à la fois excitant et terrifiant. J’ai hâte de mettre les mots sur tout ce qui s’est passé, mais j’ai tellement de choses à dire que j’ai l’impression que je ne vais jamais m’arrêter.

C’est, surtout, mon mois de septembre qui a été riche en aventures. Bien qu’octobre et novembre m’aient aussi apporté leur lot de belles choses.

Lire la suite

Les toits enchantés du marché de Noël de Dresden

Au moment où les marchés de Noël envahissaient de nombreuses villes européennes cette année, j’ai décidé de débuter la saison par Dresden (ou Dresde, en français), cette ville de l’est de l’Allemagne à seulement 150 kilomètres de Prague.

Nous y avons passé seulement quelques heures et je ne pensais d’ailleurs pas en faire un article, mais j’avais évidemment embarqué avec moi mon petit appareil photo de poche, celui que je prends toujours en me disant « au cas où ».

Dresden, nous l’avions déjà visitée l’année passée et nous avions été très agréablement surpris. La ville est petite, mais son centre historique est franchement joli (vous pouvez retrouver l’article ici). Cette année, Dresden m’a de nouveau agréablement surprise.

Lire la suite

Que faire à Rio de Janeiro ?

Rio, Rio, Rio,… On en entend beaucoup parler, mais savez-vous qu’y faire une fois sur place ? Si vous êtes comme moi, vous finirez vite par vous rendre compte que la réponse est simple : non. À part le Christ et le Pain de Sucre, dont je vous ai parlé dans mon article sur les vues de Rio et dont la renommée dépasse les frontières et les océans, j’ai l’impression qu’au final, on connait trop peu de choses de la ville. Ou peut-être que je ne parle que pour moi.

Quoiqu’il en soit, avant d’y aller, j’avais pris soin de faire une liste des choses à y faire, que j’avais galvaudées ici et là sur internet. Et pour la compléter, nous avons également eu la chance de profiter des conseils d’une amie de mon copain, qui y vit.

Alors, que faire à Rio ? En plus du Christ et du Pain de Sucre, voici tout ce que je peux vous conseiller.

Lire la suite

Berlin : Un monde à part

“Berlin n’est pas la plus belle ville d’Europe, elle n’est peut-être même pas vraiment belle, mais on tombe vite amoureux de son charme”, me dit un ami d’une amie lors de notre première soirée à Berlin, alors que nous marchons à deux sous un large parapluie, dans une rue au gris assombri par la tombée du jour qui se mêle aux nuages imposants. Lui, il y vit depuis plusieurs mois déjà et il s’y sent vraiment bien. Je crois même qu’il s’y voit y vivre pour de longues années, voire indéfiniment.

Dans ma tête, je prends note de ce qu’il me dit. Et deux jours plus tard, avec Berlin dans les jambes et sur notre parapluie (encore), je repense à cette phrase et je me dis qu’il n’y a pas de meilleure façon de décrire Berlin.

Lire la suite

Prendre de la hauteur à Rio

Si j’aime autant les vues d’en haut, si je les cherche à chaque fois que je voyage, c’est parce qu’elles ont toujours le don de m’emporter dans un autre monde.

Ce qui m’a toujours impressionnée, une fois que je me retrouve en haut d’une tour ou d’une colline et que j’observe la ville, c’est la différence entre le calme et la tempête.

Lire la suite

What’s up #5 : Juin, juillet et août

On est déjà en octobre et, à l’image de ces derniers mois, je vous écris cet article avec du retard (et des yeux de chat désolé pour espérer que vous pardonnerez ma présence trop sporadique).

Je n’ai pas posté aussi souvent que je l’aurais voulu cet été, et ce n’est pas faute d’avoir des choses à vous raconter. Mais vous le savez, je ne suis pas de ces blogueurs qui veulent garder le rythme de leurs publications à tout prix, surtout pas au prix de la qualité. Chaque texte que j’écris pour mon blog se doit d’être fait de mots qui, placés les uns à la suite des autres, font sens au fond de moi. Et si ce n’est pas le cas, si pour une raison ou une autre mes doigts ne trouvent pas leur chemin sur le clavier, je ne peux me résoudre à leur forcer la main. Alors c’est simple : je ne publie pas.

Lire la suite

Cádiz, là où le soleil ne se couche pas

Je dois bien l’avouer, je n’attendais pas grand-chose de Cádiz. J’y allais pour revoir mes amis d’Erasmus, parce que de toutes les destinations d’Europe c’était celle-là qu’on avait choisie pour notre rendez-vous annuel. En plus de profiter de leur présence, j’y allais aussi pour bronzer sur la plage, manger des tapas jusqu’à plus faim et boire des verres de sangria en terrasse en m’assurant bien de grignoter pleinement tous les fruits de mon verre (sauf peut-être les citrons).

Lire la suite

Que faire à São Paulo ?

Avant notre voyage au Brésil, mon copain m’avait prévenue : il comptait sur moi pour faire une liste de toutes les choses que je voulais voir dans les villes où on allait. Il faut dire que, chaque fois qu’on voyage, j’ai toujours en tête une petite liste de choses à voir, que je construis souvent au fil des blogs que je dévore les jours où l’excitation du voyage se fait trop ressentir que pour faire autre chose.

Mais pour le Brésil, c’était plus difficile. Au final, à part Rio, on ne parle pas beaucoup de ce grand pays sur ma blogosphère chérie.

À l’heure d’arriver à São Paulo, j’avais fait une liste timide de ce que j’avais galvaudé ici et là. Mais je dois bien avouer que de par sa taille gargantuesque, la ville m’impressionnait un peu.

Lire la suite